Chargement...

©2020 grandparissud.fr
Tous droits réservés

SAITH BAUTISTA

Né en 1976 à Teziutlan au Mexique, Saith s'est initié à la peinture chez ses parents, où son père enseignait occasionnellement des techniques de dessin et de peinture.

À travers ses œuvres, il essaie de représenter une dynamique où chacun des éléments d'un tout joue un rôle central.

" Les couleurs ont un goût de bleu, sentent le jaune, sont rouge au touché, se voient en blanc et parfois elles peuvent s'entendre noir. Sans tous ces sens on finit par être invisibles et avec eux tout commence et se termine inlassablement... " S. B.

L’essentiel dans l'œuvre plastique de Saith est de représenter une réflexion sur les processus qu'il observe dans son entourage (passés et présents) ainsi que ceux qui sont au-delà de lui, loin de son expérience; mais aussi les petits processus internes communs à l’être humain (une réflexion, un plaisir, un sentiment) qui ne sont pas attachés à une expérience culturelle particulière, mais plus universelle ou « globale ».

L’agencement plastique des matériaux dans certaines de ses œuvres reste classique, comme le bois et les tissus, l’acrylique ou l’huile, mais dans certaines son objectif est de chercher leurs possibilités esthétiques, les nouvelles relations entre les ressources matérielles (physiques) et les ressources de l’esprit, qui peuvent toujours être réinventées.

Lors du processus créatif, Saith réussit à savoir s'il utilise la peinture acrylique ou le crayon, si l’œuvre sera fragmentée ou entière sur une toile. Et enfin, il cherche les personnages centraux, concepts qu'il aborde depuis son adolescence : la vie, la mort, la renaissance ou le cycle complet; l’eau, le feu, la terre et l’air; l’ordre et le chaos, l’ombre et la lumière, le nombre ou le néant… "


Ses oeuvres
5 Place Victor Hugo, 91000 Évry-courcouronnes, France
Ses événements

Accompagné par l’artiste Saith Bautista, dessinez et peignez une série d’images inspirées du printemps et de la création littéraire sur les fenêtres de la médiathèque Elsa Triolet de Ris-Orangis. Les images, qui évoquent la nature cyclique et des mots humains, fleurissent entre les pages des livres pour se focaliser sur la renaissance de la vie comme source d’inspiration. Invité en 2016 par le festival Wall Street Art de Grand Paris Sud, Saith Bautista a réalisé la fresque, "Le vol de l’inspiration" à Évry-Courcouronnes.

En direct de Facebook
En direct de Twitter
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent de réaliser des statistiques anonymes de fréquentation de ce site internet. En savoir plus